Communiquer avec LinkedIn : construire sa marque personnelle et celle de son entreprise

Nov 21, 2022 | Protips

Communiquer avec LinkedIn : construire sa marque personnelle et celle de son entreprise

 

LinkedIn est aujourd’hui devenu un outil incontournable de communication pour une start-up. Utilisé par plus de 24 millions de membres actifs en France, c’est une mine d’or quand il s’agit de se construire un réseau. C’est autant de potentiels partenaires, clients ou médias qui pourront participer au développement d’un business.


Dès le lancement d’un projet, LinkedIn permet d’entrer en contact avec des prospects, de consolider son réseau et de concrétiser certaines actions commerciales. C’est un levier de visibilité très important.
C’est un très bon moyen pour une entreprise de partager ses valeurs, ses convictions et d’expliquer simplement l’objet de son activité gratuitement au plus grand nombre.


LinkedIn peut également permettre à un entrepreneur de mener une veille sur son secteur d’activité, de s’approprier un bon nombre d’informations, de monter en compétences et d’affiner son projet.
Romain Cecillion, fondateur de la start-up HTW Marketing, spécialisée dans les formations destinées à aider les entreprises à communiquer et vendre sur LinkedIn, nous partage ses conseils pour optimiser sa communication sur ce réseau professionnel.

Définir ses objectifs

Lorsqu’un entrepreneur ou une entrepreneuse souhaite se lancer sur LinkedIn, il est impératif d’avoir en tête les objectifs qu’il ou elle souhaite atteindre afin de guider ses actions et d’optimiser son temps. Plusieurs méthodologies existent, nous vous en présentons deux en particulier.

1) La méthodologie AARRR (Acquisition, Activation, Rétention, Recommandation, Revenu) permet d’optimiser, de consolider et de mesurer les cinq étapes clé du parcours client. Elle fonctionne sous forme d’entonnoir : faire en sorte d’avoir un maximum de personnes à l’entrée pour, petit à petit, en diminuer le nombre et terminer avec peu de personnes, mais qui seront qualifiées et prêtes à acheter le produit ou service. Nous appliquons ici cette technique à LinkedIn.

    • Définir sa stratégie d’acquisition : comment faire en sorte qu’un maximum de personne entende parler de votre activité ? Comment accroître votre visibilité ?
    • Définir sa stratégie d’activation : comment entrer en contact avec des personnes identifiées comme intéressantes ? Automatisation de messages personnalisés ? Publications régulières ?
    • Définir sa stratégie de rétention : comment entretenir ses relations sur LinkedIn ? Comment fidéliser ?
    • Définir sa stratégie de recommandation : comment créer des prescripteurs ? Comment être identifié comme expert de son domaine ?
    • Définir sa stratégie de revenu : comment générer du revenu sur LinkedIn ?

 

2) La méthodologie TOFU-MOFU-BOFU permet de créer du contenu pertinent pour s’adresser à l’ensemble des cibles durant leur parcours client. L’objectif est de varier les sujets et le format selon ces cibles et leur stade d’avancement dans le processus d’achat.

TOFU – (Top of the funnel) : il s’agit de publier du contenu plutôt généraliste qui apportera de la visibilité. C’est l’étape de séduction qui permettra à la communauté de découvrir les produits, les services, l’objectif de la start-up.

MOFU – (Middle of the funnel) : il s’agit de publier du contenu destiné à la cible directement afin de les convaincre de l’expertise de la start-up et se démarquer des concurrents.

BOFU – (Bottom of the funnel) : il s’agit de publier du contenu qui permettra aux prospects de finaliser l’acte de vente, il faut les convaincre que la start-up est la seule à pouvoir résoudre leurs problèmes.

Il est important de trouver un équilibre adapté dans la publication de ces 3 types de contenus.

Identifier et choisir du contenu

Toute activité ou rencontre peut devenir génératrice d’idées de contenus à partager sur LinkedIn. La lecture d’article, l’écoute de podcasts, le visionnage de vidéo ou encore une discussion autour d’un café pourraient vous inspirer. Pour ne rien oublier, vous pouvez tout noter sur un même fichier. Vous pourrez ensuite mettre en place une routine hebdomadaire pour trier les sujets et identifier les plus pertinents pour la semaine.

Twitter représente également une excellente source d’informations pour veiller sur votre secteur d’activité et avoir l’information instantanément.

Créer une publication qui fonctionne

Une fois votre stratégie de communication sur LinkedIn définit, il y a quelques recommandations à respecter afin d’optimiser la visibilité de votre publication :

  a) Éviter les liens sortants : pour les personnes qui débutent sur LinkedIn et qui ont un réseau restreint, il est préférable de mettre tous liens sortants en commentaire d’une publication plutôt que dans la description, il sera probablement peu cliqué et pourrait pénaliser la visibilité de votre post.
Cependant, pour les profils plus expérimentés, il est moins dérangeant d’afficher un lien sortant dans la description de votre post, il sera probablement cliqué davantage. LinkedIn considèrera cela comme de l’engagement.
Il peut être pertinent d’utiliser des liens trackés afin d’en étudier l’utilisation et d’identifier ce qui fonctionne ou non. Bitly est un très bon outil pour rajouter un tracking sur vos liens.

  b) Dwell time (le temps qu’un utilisateur passe sur une publication) : LinkedIn prend en compte le temps qu’un utilisateur va passer sur votre publication, plus il est long, mieux c’est. Cela induit de l’engagement de votre communauté. Il est donc conseillé de faire des publications longues et détaillées. Les phrases d’accroches sont primordiales, car elles inciteront les utilisateurs à cliquer sur « voir plus », cela est très positif pour LinkedIn.
L’utilisation d’emojis peut être très appréciée pour faciliter la lecture, mais attention de ne pas en abuser.

  c) Des visuels accrocheurs : l’algorithme de LinkedIn va être sensible à l’utilisation de visuels lors de vos publications. Plus ils sont beaux et pertinents, plus les utilisateurs y passeront du temps. Lorsque vous utilisez un lien et que LinkedIn vous propose un visuel par défaut associé, il est préférable de le supprimer et d’en créer un par vos soins.

  d) Beaucoup d’abonnés : le nombre d’abonnés et leur engagement vont influencer la visibilité de votre publication. Lorsque que vous faites un post, LinkedIn va tester ce dernier sur votre communauté. Si elle n’est pas réactive, votre post ne sera pas mis en avant et sa visibilité très limitée. Il est donc très important de qualifier votre réseau.

  e) Les hashtags # : les hashtags sur LinkedIn sont très peu valorisés, il vaut mieux en utiliser peu, pas plus de 5 au sein d’une même publication. Ceux qui fonctionnent le mieux sont les hashtags dis « de secteur », comme par exemple #lyon ou #paris.

  f) Trouver une ligne éditoriale : lorsque vous communiquez, il est important de définir en amont votre ligne éditoriale et de la respecter dans vos publications. C’est un travail sur le long terme qui servira à la visibilité et à la légitimité de votre entreprise. Elle peut être optimisée de temps en temps, mais il n’est pas recommandé de la changer régulièrement.

  g) Régularité : l’algorithme de LinkedIn appréciera que vos publications soient régulières, c’est-à-dire définir une cadence qui fonctionne et que vous pourrez tenir. Il ne s’agit pas forcément de poster beaucoup, mais d’identifier votre rythme.

Optimiser son profil LinkedIn

Votre profil LinkedIn fonctionne un peu comme un blog personnel : lorsqu’un utilisateur vous recherche sur internet, il y a de fortes chances qu’il tombe sur votre profil LinkedIn.

Il est donc très important que ce profil soit engageant et à l’image de votre entreprise : une belle photo de profil, une photo d’arrière-plan avec votre logo par exemple, etc. L’identité visuelle de votre start-up doit être identifiable et reconnaissable.

Également, il est fondamental de respecter le champ lexical de votre activité sur votre profil, car LinkedIn sera capable de le lire et de vous identifier comme un acteur du domaine. Il pourra alors vous rendre plus visible lors de recherche de contacts par exemple ou sur les moteurs de recherches.

Rester authentique

Lorsque qu’un individu se lance dans un projet entrepreneurial, il est passionné par son projet. Il est fondamental de partager cet engouement avec son réseau. En restant authentique, le fondateur ou la fondatrice incarnera son projet et embarquera tout naturellement les personnes dans son aventure entrepreneuriale, aussi bien les moments de joie et d’accomplissements, que les échecs et difficultés rencontrées quotidiennement.

Merci à Romain Cecillon pour le partage de ses connaissances. 

A propos de Romain Cecillon :

Romain Cecillon, jeune entrepreneur, a créé en mars 2020 HTW Marketing, un organisme de formation certifié Qualiopi qui permet aux entreprises de communiquer et vendre avec LinkedIn. C’est en septembre 2021 qu’il termine son master Entrepreneuriat, Développement des Entreprises Nouvelle à l’IAE de Lyon.
Fin novembre, Romain lance une nouvelle plateforme en ligne sur laquelle il déposera des capsules vidéo sous forme d’abonnement annuel. Les utilisateurs pourront découvrir chaque semaine une nouvelle vidéo sur un sujet lié à LK qui leur permettra de développer leur activité.