Start-up du mois – le Lab de l’Endo

Mar 3, 2022 | Stories

 Start-up du mois de l’incubateur : le Lab de l’Endo !

 

Floriane Rebourg et Sylvain Campagna, fondateurs du Lab de l’Endo créé début 2021, nous présentent leur start-up. Ils ont suivi le programme de pré-incubation Startup Camp jusqu’en janvier 2022, ils font maintenant partie du programme Mentorat pour un accompagnement sur les 2 prochaines années.

Un projet fort en émotions

Le Lab de l’Endo, boutique en ligne spécialisée dans la vente de produits naturels pour soulager les symptômes de l’endométriose, est né d’une situation très personnelle que Floriane Rebourg et Sylvain Campana ont vécu pendant des années. C’est en 2018 que Floriane a été diagnostiquée d’endométriose. Elle laisse derrière elle plus de 15 ans d’errance médicale, de souffrance et un temps record passé à essayer désespérément de trouver de l’information, des conseils, des solutions et surtout du réconfort. 

« C’est devenu une évidence pour nous qu’il fallait agir et créer une plateforme qui pourrait à la fois apporter du soutien aux femmes victimes de cette maladie mais aussi les conseiller, les guider et leur proposer des solutions médicinales pour les soulager au quotidien. » Ils fondent alors Le Lab de l’Endo en février 2021.

Le Lab de l’Endo propose des pages informatives très détaillées sur l’endométriose, un blog animé par une équipe santé (spécialistes médicaux et paramédicaux concernés par la maladie), un annuaire de professionnels et une boutique en ligne de produits naturels pour soulager l’endométriose par symptômes.

« Au-delà de ça, il y a tout un esprit de partage communautaire à travers nos réseaux sociaux. Nous avons même créé un répondeur vocal spécialisé dans l’endométriose. Le principe : les personnes peuvent appeler le numéro et laisser un message de victoire, de difficulté ou autre concernant la maladie. Nous retranscrivons ensuite ce message anonymement sur le compte instagram sav.endo pour encourager la prise de parole sur ce sujet. »

Grâce à la start-up, le sujet de l’endométriose gagne en visibilité. Elle a d’ailleurs été approchée l’an dernier par l’Etat pour participer aux échanges sur le lancement de la stratégie nationale de lutte contre l’endométriose. Le Lab de l’Endo a pu partager son savoir et apporter son aide au projet.

 

La start-up vient tout juste de souffler sa première bougie et ne manque pas de projets ! 

Floriane et Sylvain dressent un bilan très positif de leur première année : « Il y a en moyenne 18 000 visites du site internet par mois. Nous comptons déjà plus de 2 500 commandes via ce site, dont 20% de clientes récurrentes. Nous avons également su réunir une communauté de plus de 25 000 personnes sur tous nos réseaux confondus et nous cumulons en moyenne 600 échanges de conseils avec des femmes tous les mois. », communauté qui semble impliquée dans le projet.

Le Lab de l’Endo est d’ailleurs actuellement en campagne Ulule jusqu’au 15 mars : la start-up est très fière de lancer son premier produit 100% Lab de l’Endo (en collaboration avec une équipe de pharmaciens et herboristes) : L’Iconique. Il s’agit d’une infusion à base de 8 plantes spécialement conçue pour soulager l’endométriose ou autres déséquilibres du cycle. Ses bienfaits sont allégués par la DDPP et la Pharmacopée. Plus de détails ici.

« En parallèle, nous sommes en recherche active de business angels pour rejoindre le projet et apporter un nouveau souffle économique et stratégique pour les prochaines années. » Après seulement un an d’existence, Floriane et Sylvain peuvent déjà envisager des projets sur le long terme.

 

Qu’est-ce que le programme Startup Camp de l’incubateur vous a apporté ?

« Il est vrai qu’on se répète assez souvent avec Sylvain que nous sommes très heureux d’avoir fait ce programme au sein de l’incubateur car ça a vraiment changé notre perception de notre propre entreprise. Cela nous a permis de prendre énormément de recul par rapport à la situation. Grâce à l’avis des professionnels intervenants et des autres start-ups, nous nous sommes posé les bonnes questions. Dans l’excitation et la passion pour notre projet, nous fonctionnions beaucoup à l’instinct, on voulait aller vite et à l’essentiel. Nous avons pu structurer le projet de manière pérenne en travaillant sur nos lacunes, comme l’aspect comptabilité et finance par exemple. Etant plutôt spécialisée dans le marketing et Sylvain dans le commercial, nous avions tendance à mettre de côté ces actions qui sont pourtant vitales au bon développement d’une entreprise. »

« Finalement, ce programme nous a remis dans le droit chemin. Nous avons pu nous rendre compte de ce qu’était la vraie réalité d’une création d’entreprise et d’un entrepreneur. »

 

Merci à Floriane Rebourg et Sylvain Campana du Lab de l’Endo pour cette interview ! 

Vous souhaitez :
– en savoir plus sur le programme Startup Camp et le programme Mentorat : 👉 rendez-vous ici
– en savoir plus sur le Lab de l’Endo : 👉 par ici
– en savoir plus sur la campagne Ulule : 👉 par ici