Sélectionner une page

Michel Coster et Virginie Boissimon-Smolders étaient présents le mardi 30 janvier à l’événement Totem Tech organisé par la BPI et présenté par la directrice BPIFrance Le Hub, Cécile Brosset qui a proposé un panorama des enjeux EdTech. Ce secteur clef est aujourd’hui en plein boom, avec l’augmentation de structures créées depuis quelques années, la création de fonds spécialisés, de nombreuses startups sur le soutien scolaire, l’apprentissage des langues, l’orientation…bientôt l’emlyon ouvrira son Accélérateur EdJobTech avec un premier programme EdTech Camp.

Durant cet événement, Julien Fayet, co fondateur de Schoolab, n’ pas hésité à s’inspirer de Nelson Mandela « l’éducation est la meilleure arme pour changer le monde » pour définir les deux enjeux principaux pour la Révolution de l’éducation : la capacité à coopérer et le passage à l’acte !

Les intervenants s’accordaient sur l’importance de décloisonner le secteur public et le secteur privé. Il faut arriver à comprendre les jeunes : l’éducation doit s’adapter à eux ! Dans cet état d’esprit, Philippe Coléon, Directeur Général d’Acadomia, vient de lancer l’agence de co-learning en libre-service pour les élèves et un lieu de showroom. Il en est de même pour Célia Rosentraub, Directrice Générale des Editions Hatier qui réinvente le Bescherelle avec le chatbot d’apprentissage adaptatif personnalisé « moncoach Bescherelle » développé avec une start up US. Grâce à leur partenariat avec les fonds Educapital, Hatier bénéficie d’un bon screening sur les startups.

A l’heure où le marché se digitalise et favorise l’adéquation entre la formation et l’employabilité, l’école Epitech, spécialisée dans l’informatique, a créé un Executive MBA pour faire évoluer les développeurs en formation continue. Cela rejoint la plateforme OpenClassRoom qui propose des cours en ligne et assure une « garantie emploi » : si les utilisateurs ne trouvent pas d’emploi dans les 6 mois qui suivent le diplôme, leur parcours leur est remboursé !

La digitalisation permet aussi une orientation plus collaborative. Aujourd’hui, plus de 60% des étudiants se réorientent en 1ère année d’étude supérieure. Study Advisor est un site qui permet aux lycéens et étudiants de rechercher un diplôme, une école ou un métier et d’être mis en relation avec une personne qui est dans le domaine recherché. Le site compte aujourd’hui plus de 2 000 advisors et environ 100 lycéens accompagnés par jour.  

La cofondatrice d’EduCapital, Litzie Maarek, qui a bouclé un 1er closing de 45 millions d’euros, propose une stratégie de diversification entre segments et différents pays européens. Pour Educapital,le plus gros marché est celui du Life Long Learning qui permet de garantir l’employabilité.

Le marché des formations professionnelles est plus ouvert et solvable aujourd’hui mais lorsque le domaine scolaire s’ouvrira, il y aura de grosses opportunités. En effet, aux Etats-Unis, la présence de tablettes dans les écoles a favorisé l’entrée des startups dans les écoles alors qu’en France, la pénétration du numérique est beaucoup plus faible. Benoît Wirz, Investment Partner de Brighteve Ventures confirme que la technologie peut aider à apprendre.

Comptez sur nous pour continuer à suivre de très près les évolutions du secteur EdTech !

Aller à la barre d’outils