Sélectionner une page

Navya, lancé par Christophe Sapet, ancien étudiant à l’emlyon MBA 1982, propose un système de véhicules électriques autonomes, sans conducteur, qui sont destinés au transport intelligent des personnes. Ces véhicules permettent de révolutionner la mobilité des citadins et la productivité des employés sur les sites privés. Après une levée de fond exceptionnelle de 30 millions d’Euros fin 2016, Navya devient la première scale-up lyonnaise à valider le nouveau critère « par levée de fonds » du Pass French Tech. Depuis fin mars 2017, en plus des critères « par croissance de chiffre d’affaires », sont maintenant éligibles les start-up/scale-up numériques qui ont réalisées une levée de fonds supérieure à 20M€ sur un an et les start-up/scale-up santé qui ont réalisées une levée de fonds de 10M€.

Les critères Pass French Tech impose également aux entreprises numériques dont le chiffre d’affaire est entre 3M€ et 10M€ d’avoir une augmentation du chiffre d’affaires de plus de 50% chaque année en continu sur 3 ans consécutifs. Woonoz, fondé en 2005 par Fabrice Cohen ancien étudiant à l’emlyon business school, leader européen de l’apprentissage, entre dans les nouveaux critères imposés par Pass French Tech. Suite à des recherches en neurosciences et en intelligence artificielle, Woonoz a pu développer un moyen d’ancrage mémoriel à partir duquel sont développés des solutions de formation permettant d’adapter le parcours d’apprentissage aux besoins spécifiques de l’apprenant et d’obtenir une mémorisation particulièrement efficace et durable. Le Projet Voltaire qui compte plus de 4 millions d’utilisateurs en France et qui est le leader du marché de remédiation en orthographe est l’une des solutions proposées par Woonoz.

Aller à la barre d’outils