Sélectionner une page

Une idée …

« Dagobear est né de la détection d’un besoin de renouveau dans le monde des sous vêtements masculins.

C’est en discutant avec des amies de leur lingerie que l’idée est née : créer l’ensemble pour homme et revisiter le caleçon en coton en lui apportant de la couleur.

Mais, sans la rencontre d’Alexis, mon associé, lorsque je vivais à Shanghai, Dagobear ne serait rien aujourd’hui. En effet, l’idée de départ n’a fait que donner lieu au travail sur le projet qui a donné Dagobear.

On le dit et on le répète mais la création d’entreprise est avant tout une histoire humaine. Chez Dagobear, on y croit et on cherche à ce que cela se sente de notre communication à notre collection de dessous. Avec cette offre de produits colorés, Dagobear est la marque des hommes trendy, dynamiques, optimistes et voyageurs. »

… la cultiver …

« J’ai découvert l’Incubateur avant mon entrée en  Master Spécialisé Entreprendre à EMLYON. C’est d’ailleurs une des raisons qui m’a poussé à faire le choix de ce programme. Il me semblait intéressant de faire un choix de programme qui m’ouvre possiblement les portes d’un incubateur par la suite.

L’Incubateur apporte des avis de spécialistes, un réseau d’entrepreneurs et un label face à certains interlocuteurs. Je n’ais malheureusement pas la chance d’être tous les jours à Lyon, mais chacun de mes passages donne lieu à de réelles réflexions sur les pistes de développement de Dagobear! »

… pour la voir éclore.

« Nous avons lancé Dagobear en décembre 2011, en vendant spécifiquement des ensembles de caleçons et chaussettes. L’idée était de créer l’ensemble pour homme.

Aujourd’hui, après quelques mois d’activité et en réaction aux demandes de nos clients, nous avons fait évoluer notre offre pour leur proposer d’acheter leurs dessous à l’unité ou en pack.

Concernant notre développement, nous nous attelons à développer le nombre de points de vente multimarques qui distribuent nos produits. Nous ne sommes pas encore au stade de levée de fonds, la société ayant encore ses preuves à faire avant d’intéresser des financiers.

Nous avons été finalistes de 2 concours que sont le concours MoovJee et le concours Cré’acc. Aujourd’hui, nous pouvons dire que le MoovJee, qui a pour vocation d’accompagner les jeunes entrepreneurs, est d’une réelle aide puisqu’ils m’ont permis de bénéficier d’un programme de mentorat par un chef d’entreprise plus expérimenté. Par ailleurs, ils sont un réel relais de communication et organisent très souvent des événements où nous pouvons nous retrouver entre entrepreneurs.

Le projet principal de l’année 2012 est de réussir à installer la marque en France et commencer à attaquer le marché chinois où mon associé se trouve aujourd’hui et qui a un réel potentiel.

Par ailleurs, nous travaillons d’ores et déjà sur les prochaines collections de produits Dagobear. »

On leur rend visite: www.dagobear.com

On les aime: http://www.facebook.com/Dagobear

On les suit: @Dagobear

Aller à la barre d’outils