Sélectionner une page

Osseomatrix conçoit, produit et commercialise des implants biocéramiques sur mesure à partir d’une innovation de rupture. Ce procédé est issu d’un partenariat de l’entreprise avec le CEA, l’école des Mines et le CNRS. Cette nouvelle technologie permet  de réhabiliter de grandes pertes osseuses en  Chirurgie Cranio-Maxillo-Faciale et Orthopédique sans avoir recours à des greffes osseuses mutilantes.

Concours et distinctions :

Lauréat Concours National des entreprises innovantes, du Ministère de la Recherche en catégories émergence (2008) et en création développement (2010).

OSSEOMATRIX a été sélectionnée en Décembre par la plateforme Francilienne  » Scientipole » , qui fête ses 10 ans , pour représenter l’innovation en santé à la Mairie de Paris le 14 mars sous forme d’un stand au « scientivillage »

Lauréate SI 2011 a été primé lors du Grand Prix Siemens de l’Innovation le 1er septembre 2011

Par ailleurs dans le cadre de Techinnov premier salon de l’innovation et de la technologie organisé le 16 février prochain, OSSEOMATRIX fait parti des 30 entreprises sélectionnées à l’échelle nationale pour être présentées aux investisseurs.

REGARDS CROISES SUR LE TUTORAT PROPOSE PAR L’INCUBATEUR EMLYON:

Dirigeant : Didier NIMAL

« Docteur en chirurgie Dentaire de formation et diplômé en biologie j’ai fait le MBA EM-Lyon en 84.

Après avoir dirigé pendant une vingtaine d’années des sociétés internationales leader sur le marché des dispositifs médicaux implantables, j’ai créé en avril 2009 OSSEOMATRIX, jeune entreprise innovante (J.E.I) dont le siège est à Gif sur Yvette, sur le plateau de Saclay dans le département de l’Essonne (91).

A l’origine d’une innovation de rupture combinant la mise en forme directe de biocéramiques et le traitement numérique des scanners patients, OSSEOMATRIX offre un ensemble de solutions d’avant-garde pour le traitement chirurgical des pertes osseuses de taille critique.

La création d’entreprise basée sur une technologie innovante est un exercice complexe L’accompagnement par l’incubateur premium EM Lyon m’a permis de prendre du recul et de bénéficier de son expertise dans le domaine de l’entreprenariat. Les ateliers thématiques donnent des éclairages  précis sur des problématiques clefs. La mise en relation avec des industriels qui sont passés par ces étapes de la création est très bénéfique. A ce titre le parrainage de Laurent Viviani m’a été très utile pour les conseils sur la préparation de la levée de fonds, en particulier des séances de travail de type Commando : deux jours consécutifs en immersion, ont perm de « sortir » mon Business model et mon Business plan en 3 jours. »

Parrain: Laurent VIVIANI

« Je m’appelle Laurent Viviani, j’ai 43 ans et ai un parcours orienté clairement entrepreneuriat – business développeur. En 2000, après 7 années passées dans les pays de l’Est pour une banque d’affaires j’ai fait le MBA de l’EM Lyon financé par HSBC™.

Suite à l’obtention du diplôme, j’ai eu l’opportunité de participer à la création de 3 start-up dont la dernière dans le secteur du dispositif médical, que mon associé et moi-même, avons cédé à un groupe américain en 2010.

Quand Michel Coster m’a demandé d’accompagner la société OSSEOMATRIX de l’Incubateur Premium de l’EM Lyon, j’ai immédiatement accepté. Je suis en effet heureux de pouvoir transmettre mon expérience à un entrepreneur, qui plus est dans le secteur du médical.

Après avoir arrêté nos objectifs, nous avons adapté un rythme régulier de 2 heures par mois et nous échangeons également par téléphone quand une problématique spécifique surgit.

Nous travaillons en ce moment sur une future opération de levée de fonds, je challenge Didier dans sa vision stratégique et sa « road map », et je participe activement à la réunion de la partie chiffrée de son Business plan. Des échanges réguliers sont nécessaires si l’on souhaite bien comprendre l’entreprise et l’entrepreneur, et apporter des réflexions utiles et concrètes. »

Michel COSTER :

« L’entreprise évolue en permanence dans un environnement marqué par l’un haut niveau d’incertitude et de changement. Mintzberg a parlé de « bonds en avant dramatique dans l’inconnu ». Dans un contexte l’exercice des prévisions et du BP, montrent les limites, l’élément central du process est donc l’action et l’expérimentation, avec, à la clé le test du Business Model, et le respect des grands équilibres financiers à court et moyen termes.

Dans ces conditions, la mission d’accompagnement de l’Incubateur est essentielle pour aider l’entreprise à prendre de la hauteur, et à réinterpréter la réalité pour soutenir et réassurer le process de décision. Elle favorise l’arrivée du projet vers les zones de réalité/rentabilité/croissance. »

Aller à la barre d’outils